MLO...
MarieLaure

J'avais toujours eu un lien particulier à l'invisible. Rêves prémonitoires, clairaudience, intuitions, actions sur la matière, communication animale... Tout ceci m'était naturel.

Cependant, j'avais toujours le sentiment de ne pas faire partie de ce monde. Il me manquait une part en moi, une part de moi.

Faire taire l'émotion

En grandissant, je m'étais construite une très jolie carapace dont j'avais peu à peu perdu le contrôle. Créée afin de rendre mon intérieur moins douloureux, elle était devenue ma seconde peau, et j'avais fini par ne plus ressentir le monde extérieur. Ainsi coupée de la matière, mais aussi de l'invisible, j'avais donné tout le pouvoir au mental.

Malgré l'inconfort intérieur qui ne faisait que grandir, j'étais devenue enseignante. Et, peu à peu, je rentrais dans la case dite "normale".

Chassez le naturel...

Vous connaissez l'expression! Quand on se nie trop longtemps, le corps commence à parler. Je n'ai pas fait exception à la règle!

Mon corps criait, je ne l'écoutais pas. Mon corps hurlait, je serrais les dents.

Après plusieurs années à enchaîner dépression, troubles alimentaires, relation toxique et agressions sexuelles, mon corps disait stop. Et, cette fois-ci, je n'avais d'autre choix que de plier. En 2012, le dos en compote, je cessais le travail, bloquée sur mon canapé... Cela allait durer plus deux ans. La chirurgie serait ma seule alternative.

Parcours spirituel

En 2009, je fêtais mes 33 ans en haut du Mont Fuji. Ce voyage initiatique ainsi que le tatouage intégral japonais débuté en 2007 marquaient le début de mon cheminement.

Je me formais aux soins énergétiques, à diverses formes de massage, au tarot psychologique, à la psycho-généalogie, à la numérologie, à l'astrologie. Je faisais des formations en développement personnel et en développement spirituel. J'utilisais l'écriture intuitive pour être guidée. Je jouais avec la loi d'attraction.

Je découvrais... Ou plutôt j'accumulais les théories et les connaissances. 

Du Réveil à l'Oubli

Fin 2016, je vivais un R-éveil. L'espace d'un instant, le temps se figeait et j'expérimentais en conscience l'illusion de ce monde appelé réalité.

En 2017, je démissionnais de l'éducation nationale et me mettais à mon compte afin de transmettre ce que j'avais compris.

Je découvrais alors être porteuse d'une tradition spirituelle appelée la lignée du vide originel Akaraha. Tout prenait sens, mais j'avais l'impression d'avoir perdu des années! Ainsi, sans m'en rendre compte, alors que je ramenais à ma conscience cet enseignement (et cela n'est pas encore fini aujourd'hui!) je m'éloignais simultanément de ma voie. Avançant seule, je me perdais dans l'égo spirituel.

Fin 2019, ma vie s'écroulait. Je revenais habiter chez mes parents à l'âge de 43 ans! Je trouvais un emploi de veilleur de nuit. Peu à peu, je perdais la foi et mon intuition me devenait chaque jour de plus en plus inaccessible.

Renaissance

Début 2021, la mort soudaine de mon père faisait exploser ma carapace. Je me rendais à l'évidence: j'avais beau avoir fait la sourde oreille, j'étais remplie d'émotions. 

Le monde me bouleversait, m'horrifiait, me dérangeait. Et, simultanément, celui-ci m'attirait, me câlinait, m'enthousiasmait, avait un sens.

Je ne pouvais plus me nier.

J'étais là pour incarner l'amour inconditionnel et il n'était plus temps de faire comme si je ne le savais pas. 

Epaulée par Swami Mahashakti, je prenais la décision de me ressourcer, puis de tout reprendre au début. Recommencer encore mais différemment...

Renaître.

>